Sélectionner une page

Ingénieur test et validation (QA)

Présentation

L’ingénieur test et validation a pour mission de vérifier les conformités du produit (logiciel, équipement, système) avec les spécifications d’origine et les normes officielles. L’ingénieur test et validation n’est généralement pas intégré à l’équipe de développement. Il doit être très rigoureux et méthodique. En parallèle, on lui demande de posséder de bonnes qualités relationnelles car il est la pierre angulaire entre le développement, la documentation, l’intégration et la qualité. De même, on peut lui demander d’intervenir chez le client, pour la mise en place de tests.

Principales missions

  • Établir un plan de validation et de qualification.
  • Rédiger les spécifications des scénarios et des tests.
  • Concevoir les outils de test, rédiger les procédures de recette.
  • Faire des essais sur des sites pilotes.
  • Identifier les problèmes, apporter les modifications et tester les corrections.
  • Rédiger un rapport de validation, et éventuellement un dossier produit en vue d’une
    demande de certification.

Compétences professionnelles

  • Posséder les connaissances générales et spécifiques du domaine technique.
  • Maîtriser parfaitement les méthodes de validation.

Formation

Ingénieur bac +4/5, ou après une première expérience en développement.

Salaire

Le salaire d’un ingénieur test et validation débutant se situe entre 32000 et 35000 euros brut annuel. Avec de l’expérience, il peut gagner entre 40000 et 50000 euros brut annuel voire plus.

Perspectives d’évolution

L’ingénieur validation pourra poursuivre sa carrière dans le développement, le management de projet, la qualité ou encore les méthodes.